COM.UNITI - Sartoria Gravel Team 2024

TITICI x SARTORIA GRAVEL TEAM

 

 

TITICI et Sartoria Gravel font à nouveau équipe pour continuer à mettre de la couleur dans le monde du gravier. 

 

Pour la saison 2023, l'équipe SGT a été équipée d'une flotte de vélos RELLI personnalisés avec une combinaison des couleurs emblématiques de Sartoria Ciclisticaet de l'iso-hyphen du triangle de Larian, où il était possible de découvrir les coordonnées de certaines des ascensions les plus magiques. Le tube supérieur présente des graphiques stylisés des montagnes du lac de Côme et la devise "WE RIDE FOR COFFEE" près du jeu de direction.

 

Pour la saison 2024, cependant, nous nous sommes laissés inspirer par le style des années quatre-vingt-dix, une période si importante pour nous. par le style des années 90, une période formidable pour nous. Nous étions tous jeunes, avec des cheveux longs, le sac pochette était une tendance, la musique dance était à son apogée mais Gigi d'Agostino n'était pas encore connue. Les couleurs fluo étaient inévitables et nous ne pouvions que commencer à créer les nouveaux graphiques pour les montures RELLI.

 

L'équipe s'est élargie à 5 membres, venant de 3 pays différents et pour la première fois, elle comptera dans ses rangs une fille, Terry "Thunder" Fremineur de Belgique.

 

Les coureurs participeront aux principales compétitions de gravier en Europe, dans le but de se qualifier pour les championnats du monde UCI prévus début octobre dans les Flandres.

Suivez @sartoriagravelteam sur Instagram

SGT 2024 coq 2024

 

ALESSANDRO TINO - ITALIA - @iamalessandrotino

 

DANIELE VALIANTE - ITALIA - @cyclico

 

FEDERICO VANDONE DELL'ACQUA - ITALIA - @federicovandone

 

EDDIE ELIAKIM - FRANCIE - @eddie_eliakim

 

TERRY FREMINEUR - BELGIQUE - @thunder_terry

 


TITICI MODÈLE : RELLI

DÉCOUVRIR TITICI RELLI

Crédits @federicovandone


COM.UNITI - Klara Fischnaller

BIO

 

Dites bonjour à Klara, nouveau membre de TITICI COM.UNITI. Klara est une cycliste du nord de l'Italie, le Tyrol du Sud. Elle vit à Merano et tous les beaux cols sont donc autour d'elle : Passo Stelvio, Passo Rombo, les Dolomites et bien plus encore. Après avoir été cycliste professionnelle pendant deux ans en Belgique, elle aime maintenant être à l'extérieur et monter des routes de montagne en étant sur le vélo pendant plusieurs heures. Elle a choisi de rouler avec le modèle Vento, car ce modèle est le vélo parfait pour elle et ses aventures/entraînements.

Suivez @klara.fischnaller sur Instagram

VOIX - STERRATO Federico Pallanch

A travers les posts VOICES, nous voulons donner la parole à nos clients et à leurs expériences avec les vélos TITICI. La première entrée est la voix de Federico Pallanch et son STERRATO Tinge90.

"Je suis un passionné de vélo et de snacking. Mon physique est celui d'un panda mais malgré cela, j'aime passer de nombreuses heures en selle. En fait, au cours de mon expérience cycliste, j'ai participé à de nombreuses compétitions de gravier telles que : La Traka 360, le Tuscany Trail (deux fois), la Rando Imperator, la Nova Eroica, etc ...Quel est le vélo qui vous convient ? Je me suis posé cette question plusieurs fois, est-ce peut-être le plus rapide, le plus léger, le plus beau ? Et si c'était simplement un véhicule qui vous permet d'explorer tout en garantissant une excellente fiabilité et un grand confort ? Je suis passé par l'utilisation de vélos avec des cadres en aluminium et en carbone, mais sans trouver la bonne sensation pour le type de cyclisme de montagne que je pratique. Jusqu'au moment où j'ai décidé d'essayer un cadre en acier, plus précisément un DIRT fabriqué avec des tubes Columbus LIFE équipés du tube horizontal PAT. En essayant ce vélo, je me suis rendu compte que cette essentialité offerte par l'acier me convenait parfaitement. En montant sur la selle, j'ai eu l'impression d'avoir toujours roulé avec, dès les premiers tronçons de chemin de terre, j'ai remarqué un confort que je n'avais jamais connu. Qu'il s'agisse d'un terrain lisse comme la Traka à Gérone ou d'un terrain plus accidenté comme la Franciacorta, ce vélo est prêt à tout affronter, avec une pincée de style rétro qui ne fait pas de mal."

#SteelisReal

Découvrir STERRATO

COM.UNITI - @frenchgravel

BIO

 

Rencontrez @frenchgravel . Un cycliste, voyageur, photographe Fujifilm, amateur de café et nouveau membre de TITICI COM.UNITI qui va parcourir les pistes de gravier et les cafés à vélo français avec son nouveau RALLY Special TI en violet irisé au cours des prochains mois. Bonne route et amusez-vous bien Mathieu !

Suivez Frenchgravel sur Instagram

Journal de Sam William Andrews : #2 Badlands Grenade - Espagne

Jesse Yates et moi-même nous sommes lancés dans cette aventure avec un seul objectif au début de l'année : gagner la catégorie des paires et nous assurer une place dans le top 10.

Cette course est tristement célèbre pour sa chaleur torride, mais nous avons eu la chance de rencontrer des orages et des températures plus fraîches, ce qui ne nous a pas inquiétés, nous qui venons du Royaume-Uni.

Notre plan de match consistait à maintenir un rythme constant tout au long de la course. Le départ a été intense, mais nous savions que tout le monde ne pourrait pas maintenir cette vitesse. À la tombée de la nuit, nous avons régulièrement dépassé des coureurs à gauche et à droite, nous assurant confortablement une place dans le top 10 du classement général. Nous nous sommes battus férocement pour la position des paires, nous demandant parfois si la première place était à portée de main.

En arrivant à Almería, nous avons poussé fort dans les montées, créant un écart substantiel entre nous et les paires de poursuivants.

Les 100 derniers kilomètres se sont révélés être le défi le plus éprouvant que j'aie jamais eu à relever. J'ai eu des hallucinations, j'ai lutté pour rester éveillé sur mon vélo et je me suis senti désorienté.

Franchir la ligne d'arrivée a été un triomphe émotionnel. Nous avons atteint notre objectif, nous avons roulé avec efficacité, et le soulagement d'avoir enfin achevé ce voyage ardu était écrasant.

A bientôt !


Défi Deux mille : MAX L'A FAIT !

Maximillian Schnell l'a fait ! Les 204 cols de plus de 2 000 mètres dans les Pyrénées et les Alpes en 77 jours, en autosuffisance, sans aucun jour de repos : 10 839 kilomètres et 271 004 mètres de dénivelé.

Il est le premier à l'avoir fait, avec à ses côtés une édition spéciale de notre Sterrato, un vélo de gravier fabriqué avec des tubes d'acier Columbus sur mesure.

Tout a commencé le 27 mai 2023 à Luz-Saint-Sauveur dans les Pyrénées françaises, où un petit groupe a rejoint Max au magnifique Pont Napoléon. Le col des Tentes a été le premier col à être conquis. Les Pyrénées ont montré leurs meilleurs et leurs pires côtés : les paysages immaculés se sont mélangés à la météo printanière, où les conditions ensoleillées se transformaient en pluie et en grêle, généralement dans l'après-midi. Les débuts ont été difficiles pour Max, qui a dû se lever au milieu de la nuit pour rattraper le temps perdu. En huit jours, Max a franchi les 24 cols des Pyrénées et peut se diriger vers les Alpes.

Le temps n'a pas été beaucoup plus clément dans les Alpes du Sud. Le schéma est resté le même pendant des jours. Des matinées praticables, de la pluie l'après-midi. Le plus haut sommet du défi, la Cime de la Bonette, n'avait pas été déneigé et Max a dû parcourir les 300 derniers mètres jusqu'au sommet.

Au cours de la phase de planification, qui a débuté il y a dix mois, nous avons déployé beaucoup d'efforts pour obtenir tous les pavés de la liste. La communauté nous a beaucoup aidés. Selon notre définition, un col des Deux Mille est pavé du début à la fin, c'est-à-dire 1) un col, 2) un cul-de-sac ou 3) un point d'arrivée important, par exemple une station de ski ou un restaurant. Cependant, à l'intérieur de ces limites, les choses deviennent floues. Certains cols ont été inclus, mais nous n'étions pas sûrs qu'ils répondent aux critères. En cas de doute, Max les faisait quand même. Au final, sur les 204 cols franchis, 198 répondaient aux critères.

Comme on pouvait s'y attendre, certains des meilleurs moments sont venus de cols moins connus, comme le Cirque du Troumouse, Les Fonts, le Lago del Naret, le Lago della Sella, le Steingletscher, l'Oberaarsee et le Petit-Mont-Cenis. Dans le monde des bike packers, où Max excelle, ces cols apportent quelque chose d'unique.

L'été est enfin arrivé et à travers la France et l'Italie, le temps a été gagné. Des changements délicats sont intervenus dans les Dolomites, normalement toujours très belles, où le temps s'est à nouveau dégradé et où le défi est entré en Autriche. Les cols autrichiens étaient, presque sans exception, incroyablement difficiles. Cependant, Flo Mestdagh, ami de Max et triathlète, nous a rejoints (sur son vélo de triathlon) et a roulé avec Max jusqu'à la fin du défi. Au Tiefenbachferner, le défi a atteint son point culminant (mais le col se termine plus bas). Le puissant Tiefenbach, et le Rettenbach qui lui est lié, étaient décevants et faux.

Le jour le plus difficile a sans doute été le 26 juillet, lorsque des conditions hivernales à mi-chemin du col du Grimsel ont cloué Max et Flo au sol pendant des heures, et que Max s'est inquiété pour sa santé. Il n'arrivait pas à se réchauffer et le fait d'ignorer les signaux n'aurait fait qu'empirer les choses. Du temps est perdu. Confrontés à des conditions météorologiques difficiles en début de semaine, et soudain en retard sur leur programme, Max et son amie Flo se sont retrouvés dans la situation suivante : "soit tu me suis, soit je ne t'attends pas". Mais aussi le jour 35, dans les Dolomites, avec 12 heures de conduite, 203 kilomètres et plus de 6 600 mètres de dénivelé positif, a été brutal.

Une tendance semblable à celle de Forrest Gump s'est manifestée au cours des deux ou trois dernières semaines du défi. De plus en plus de personnes, en particulier des cyclistes, ont rejoint Max, et au moment de la dernière montée italienne, le Col du Petit Saint Bernard, un groupe de 15 personnes était en train de rouler avec Max. Le groupe s'est agrandi jusqu'à l'avant-dernière ascension du col du Galibier, où les deux coureurs, leur famille et leurs amis ont célébré l'exploit historique le 12 août.

 

@deuxmillecc, @maxschnell555
source : https://www.deuxmille.cc/challenge

Découvrir plus


SICILY BIKEPACKING GRAVEL XPERIENCE

La Sicile, terre des Normands, terre de mer et de montagne, de volcans et de verts pâturages. La terre de ma famille.

Un pays de soleil, mais aussi de boue, cette boue qui a rendu mon voyage difficile. Une boue qui, dans certains cas, m'a littéralement arrêtée. Sept jours durant, à bord de mon TITICI RELLI, n'emportant que l'essentiel, j'ai traversé en solitaire les côtes et l'arrière-pays de cette île étonnante.

Sur mon vélo, je me sentais à la fois en Irlande pour ses côtes verdoyantes, au Cambodge pour son intérieur boueux et rempli de bambous, en Afrique pour le climat et les zones arides, et en Italie pour les gens et la nourriture.

J'ai parcouru une distance de 800 kilomètres en sept jours de pédalage, avec un dénivelé de 12 000 mètres, en m'attaquant principalement à l'intérieur des terres. C'est là que j'ai vu les plus beaux paysages, passant de la côte aux pâturages du parc de l'Etna, jusqu'à toucher l'imposante vallée des temples d'Agrigente. Modica, connue comme la ville aux cent églises, Syracuse, ville d'origine grecque.

J'ai vu l'époustouflante Scala dei Turchi blanche. J'ai savouré la nourriture et l'hospitalité de ses habitants (merci à ceux qui ont décidé de m'accueillir).

Une fois de plus, je l'ai fait à ma façon... en solo. On me demande : "Pourquoi voyagez-vous seul ?" Voyager seul est pour moi un voyage à double valeur... vous goûtez à tout ce que vous rencontrez autour de vous, mais vous devez aussi faire face à tout ce qui est en vous.

Trouvez le courage de vous lancer dans ce genre d'expérience... elle laissera une trace indélébile et des souvenirs inoubliables, et choisissez peut-être l'Italie comme premier voyage... elle ne vous décevra pas.

BON VOYAGE À TOUS.

@daveonthebike


LE JOURNAL DE TRAKA

Ce fut un week-end riche en émotions et en expériences pour le TITICI CREW à la Traka de Gérone. Super félicitations à @samwilliamandrews pour avoir atteint le top 10 sur le 360k, une incroyable 6ème position sur son RELLI GHOTIC SHADOW.

Applaudissements aux gars de l'équipe @sartoriaciclistica TITICI GRAVEL TEAM, à @ubycyclist, @federicovandone, @sambylord, @and_gini72, @federico_pallanch, qui, sur leurs vélos TITICI, ont participé et terminé les parcours 360k, 200k et 100k.

Un grand merci à @tdtorre et @javiangulog du magazine @rawcyclingmag, qui ont partagé des journées de rires, d'interviews, de séances photos et beaucoup de poussière dans la course avec le TITICI CREW ! THE TRAKA à l'année prochaine !


Journal de Sam William Andrews : #1 BWR Arizona - US

Je me suis embarqué dans une grande escapade dans le désert de l'Arizona,
tout cela dans le but de démarrer ma saison en fanfare à la Belgian Waffle Ride.

Le parcours était un mélange alléchant de terrains dangereux, comprenant des collines ondulantes, des pistes de VTT spécialement conçues, de rudes étendues de sable et des routes de 4×4 cahoteuses.
Le tout dans un décor pittoresque de roches désertiques et de cactus piquants.
Le parcours, qui s'étend sur 122 miles, était un mélange parfait, ce qui en fait le prélude idéal à une longue saison à venir.

Le départ de 7 heures du matin approchant à grands pas, je me suis retrouvé à l'avant de la ligne de départ, entouré d'anciens pros du circuit mondial, de champions nationaux, d'athlètes olympiques, de coureurs conti et de guerriers du week-end.
L'atmosphère était électrique et chacun était impatient de prouver sa valeur après des mois d'entraînement hivernal éreintant.

Après un départ neutre, nous avons été presque immédiatement confrontés à une longue et épuisante montée.
Au début, c'était une ascension paisible avec des discussions amicales, mais peu après, le rythme s'est intensifié, Pete Stetina menant la charge sur les pentes raides.

Malgré tous mes efforts, je me suis retrouvé dans le deuxième groupe de poursuivants, luttant pour suivre le peloton de tête.
Cependant, dès que nous avons abordé le premier secteur hors route, je suis passé à la vitesse supérieure, déterminé à rattraper mon retard et à affronter le terrain difficile de toutes mes forces.

La course a été semée d'embûches, mais j'ai puisé dans mes ressources et j'ai persévéré, sans jamais baisser les bras.
Lorsque j'ai franchi la ligne d'arrivée, j'étais ravie d'avoir obtenu une place dans les 30 premiers au classement général et dans les 20 premiers dans ma catégorie d'âge.

C'était une expérience épuisante mais gratifiante, et j'ai hâte d'en vivre d'autres cette saison.

A bientôt !


Équipe de gravier Sartoria Ciclistica

SARTORIA CICLISTICA-TITICI GRAVEL TEAM : L'AVENTURE ITALIENNE

 

L'excellence de l'artisanat italien en matière de fabrication de cadres et le premier Cycling Café sur le lac de Côme, qui est devenu une institution dans le monde du cyclisme.
Côme, qui est devenu une institution dans le monde du cyclisme. TITICI et SARTORIA CICLISTICA
s'unissent pour donner vie à un projet exclusif : l'équipe de gravier Sartoria-Titici.

TROIS CAVALIERS, UNE PASSION

 

Sartoria-Titici a été officiellement présentée le samedi 18 février à Côme. L'équipe est composée de trois coureurs : Luca Chirico, ancien professionnel de la route (il a couru avec les équipes Bardiani, Androni giocattoli et Drone Hopper), Daniele Valiante et Alessandro Tino. Sartoria-Titici participera aux plus importants événements de gravier en Italie et en Europe, notamment la Traka de Gérone (Espagne) et les Championnats du monde qui auront lieu le 30 septembre en Vénétie (Italie).

LES BIKES DE L'ÉQUIPE
ÉDITION LIMITÉE, ART ET PERFORMANCE

 

La passion pour le gravier et l'amour de la terre sont imprimés sur la feuille de carbone. TITICI Relli x Sartoria Ciclistica n'est pas seulement un vélo, mais une convergence de valeurs et d'émotions. Le design a été développé à partir de notre modèle RELLI haute performance pour le gravier. Le schéma de couleurs spécial est une combinaison des couleurs emblématiques de Sartoria Ciclistica. Sur l'ensemble du cadre, on retrouve l'iso-hypothèque du triangle de Larian avec les coordonnées de certaines des ascensions les plus magiques. Le tube supérieur présente des graphiques stylisés des montagnes du lac de Côme. La devise " We ride for coffee " (Nous roulons pour le café), située près du jeu de direction, est incontournable.